Jeudi Education : l’Alimentation

Je sais Mentir a son enfant, c'est mal ... Mais bon quand il reste que DEUX crèmes brûlées au frigo ... ET PUIS C'EST BON AUSSI LES P'TITS FILOUS ;) "-C'est quoi ça ? -Euh ... un yaourt ... comme toi -Voilà ... un yaourt -Ah ... bon ... D'ACCORD ! -Profitons en tant que ça passe... "
Je sais Mentir a son enfant, c’est mal … Mais bon quand il reste que DEUX crèmes brûlées au frigo … ET PUIS C’EST BON AUSSI LES P’TITS FILOUS 😉
« -C’est quoi ça ?
-Euh … un yaourt … comme toi
-Voilà … un yaourt
-Ah … bon … D’ACCORD !
-Profitons en tant que ça passe… « 

1er Post dans le cadre des « jeudis éducation », il s’agit d’un groupe de blogueurs constitué de papas et de mamans, qui m’ont invité récemment à partager notre point de vue sur certains sujets quotidiens.

Le premier sujet auquel je participe est « L’ALIMENTATION », je vous propose donc une petite planche en lien avec la nourriture que j’avais mis de côté, rien de bien développé sur le plan « éducationnel » mais malgré tout en lien ! Si si !
Pour ce qui est du volet éducatif un peu plus sérieux, faut bien de temps en temps, je vous explique notre façon de voir les choses. Attention, pas de leçons, de « vérité absolue » ou de solutions miracles … juste un papa qui partage avec vous son point de vue 😉

Le point que je pense développer aujourd’hui sur l’alimentation est le célébrissime « J’AIME PÔ !! ». Face à cette situation quels sont nos choix :
1) Forcer l’enfant à manger : Bon, là perso, j’évite à fond … Trop de mauvais souvenir de la cantine en primaire, il y a je pense en effet de fortes chance que l’on bloque l’enfant. Pour la génération des enfants qui ont grandi dans les années 80 (moi par exemple), il était courant de retenir l’enfant à la cantine tant qu’il n’avait pas fini son assiette … il est arrivé que certains associent l’aliment incriminé avec la sanction et bloquent des années ! Saleté de subconscient !
2) Le mensonge : Bon alors là je suis simplement sceptique, je sais pas si c’est pertinent mais en plus viable à long terme, j’explique : Si j’arrive à expliquer à John Kévin à 2 ans que les haricots verts sont des frites vertes, que les choux de Bruxelles des bébés salades … Est-ce que je lui rends réellement service ? L’éducation au goût risque d’être complètement faussée, et surtout faut pas le prendre pour une quiche de première catégorie, il va s’en rendre compte rapidement ! D’ici 2 ou 3 présentations du plat il y a des chances qu’il découvre l’habile stratagème et que je me retrouve dans une impasse mais en plus avec mon fiston qui m’a grillé entrain de lui faire gober un mensonge plus gros que l’assiette de haricots … Mouais … j’le sens moyen sur le long terme !
3) Négocier : ça c’est facile, c’est pas bien hein … nous sommes d’accord ! Mais punaise, qu’est-ce que c’est pratique ! Le principe est simple : « Tu finis ton assiette et t’as du dessert que t’adores ! ». Pédagogiquement, c’est bidon, mais attention bidon de chez bidon hein, tu priveras pas ton enfant d’un dessert car t’es méchant et en plus il en a besoin (laitage, vitamines …). Bon en clair la négociation pour que ce soit viable sous-entend que tu menaces l’enfant de ne pas avoir l’objet convoité s’il n’écoute pas … Or, zéro moyen de pression !
4) Le convaincre, alors là on s’attaque un niveau bien plus tendu. Et pour moi le blocage alimentaire repose souvent sur ça : il faut prendre le temps. Mettons nous à la place de l’enfant, on vous apporterait un plat qui pue, qui a une couleur vraiment bizarre, qui vous inspire moyen moyen, qui a une forme étrange, une consistance pas super … et on vous dit : MANGE ! MANNNGGEE !!! Mouais nous sommes d’accord, c’est pas gagné ! Du coup j’essaye de prendre le temps d’expliquer qu’il faut goûter, de jouer à deviner les goûts, présenter sous une forme rigolote …
5) … 4.1) Cuisiner : Il s’agit pas vraiment d’un point, mais plus d’une aide pour convaincre. J’ai la chance d’aimer cuisiner et il est possible de faire goûter certains aliments par divers biais. Par exemple faire des petits gratins individuels, des soupes aux couleurs rigolotes, des purées avec un emporte pièce pour lui donner une forme de château … (ce sera le sujet d’un dessin, il arrive que l’objectif ne soit pas atteint 😉 ). Cuisiner les haricots AVEC des bouts de jambons, puis de moins en moins de jambon. Découper des formes sympas dans les légumes : poissons, maisons, …

Voilà ce qui clôture ma petite contribution.

Je vous laisse me faire des retours par commentaires ou par contacts sur le sujet de l’alimentation , sur le dessin, sur ma participation a ce type d’échange …

Enfin je vous invites à regarder ce qu’ont fait les autres blogueurs sur le même sujet :
http://meredebordee.com/vivre-pour-manger-jeudieducation/
http://www.maman-mammouth.com/a-la-recherche-du-gras-cache/
http://melimelodemavie.eklablog.com/la-dme-qu-est-ce-que-c-est-a117230050?hc_location=ufi
http://assisesurmonvolcan.fr/maman-cuisine/apprend-manger-alimentation-enfants/
http://lesimages2renata.com/dessinons-ensemble/
http://www.papa-blogueur.fr/lhomme-qui-ne-savait-pas-garder-son-calme-a-table

macaron-rdv-education-02-exp

20 réflexions au sujet de « Jeudi Education : l’Alimentation »

  1. Je suis d’accord avec toi. Forcer l’enfant, lui mentir, ce n’est pas lui rendre service.
    Et puis, je pense aussi que c’est mauvais parce que ça fausse la perception qu’ils ont de la satiété quand on leur demande de finir leur assiette…
    Pas facile tout ça

  2. Je suis assez d’accord avec toi. Ici on ne force pas non plus… mon bouchon du haut de ses 2 ans, ne mange vraiment rien de rien… s’il mange deux yaourts et une compote dans la journée ce sera bien! Parfois il va s’avaler 2 assiettes de pâtes ou 1/2 concombre… allez savoir pourquoi ça le prend ^^
    Pourtant je sais qu’il aime les choses, il refuse simplement de manger, mais se porte bien, alors je propose, toujours, je le fais cuisiner avec moi… et puis s’il refuse de manger, tant pis ça n’est pas si grave. 😉
    Souvent les enfants n’aiment pas ce qui est nouveau, ce qui a telle ou telle couleur… pour moi l’important c’est au moins qu’ils goûtent… et regoûtent, car le goût change 🙂
    Sinon j’adore ton dessin! 🙂

  3. J’aime beaucoup tes dessins. Merci de nous faire partager ces tranches de vie! Pour ce qui est de l’alimentation, je pense qu’effectivement, ça peut être long, et que la patience doit être notre maître mot. (Et pour les crèmes brûlées, je trouve ça HONTEUX! Ici on mange le même dessert que les filles! Et… dès qu’elles sont couchées on mange les 2 seules crèmes restantes 😉 lol )

  4. Pas tous les jours faciles de leur faire goûter de nouveaux aliments. On peut tjs ruser mais surtout ne pas mentir! On ne rend pas service à l’enfant en lui disant n’importe quoi… même si on a sans doute tous tenter le « tu n’auras pas de dessert » 😉
    Sympa ton dessin 🙂
    @ la semaine prochaine pour les jeudis de l’éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *